Diva rurale, un tour de champs lyrique

Oui, de champs ! Et c’est un spectacle tracto-biographique, car dans son enfance il y avait plus de tracteurs que de voitures.

Seule en scène, elle raconte comment après une enfance à la ferme elle est devenue chanteuse lyrique, elle qui rêvait d’être fermière…
Bien entendu « vocalises et crinoline » sont au rendez-vous, mais attention, pas d’inquiétude, il ne s’agit pas d’un opéra à rallonges. Diva Rurale nous ramène plutôt sur les chemins d’un paysage connu de chacun : nos souvenirs.
Depuis la ferme de son enfance jusqu’à sa première audition, elle nous raconte un parcours de vie semé de rêves, d’embûches et de malentendus. Elle nous donne à aimer une galerie de personnages familiers, touchants ou insupportables : c’est drôle, insolent et poétique aussi !

La diva rurale est aussi un personnage qu’on invite pour présenter les saisons culturelles, les festivals, les expositions… Retrouvez-là de théâtre en comice agricole.

J Pierre Dupraz_20160916_003 J Pierre Dupraz_20160916_006 J Pierre Dupraz_20160916_030

capture#004

Fiche technique

IMG_0254

Diva rurale… vocation ou erreur de la nature ? La sensible conjugaison des deux sans doute

Un spectacle OVNI, entre théâtre-récit, humour, concert… Une manière pour cette Diva champêtre de dép(l)acer les bornes, sans complexe, mais  une vraie diva qui maîtrise son art ! Allez savoir pourquoi ce soir-là, alors qu’elle était invitée pour vous donner un récital, elle va se laisser aller à raconter sa vie, son enfance. Comment est-elle devenue chanteuse lyrique, elle qui voulait être fermière ? Un malentendu : le poulailler. Les places les moins chères à l’Opéra sont celles situées au poulailler, voilà l’erreur, elle  voulait être chanteuse de poulailler.

Cette diva est un clown sensible. Fière d’être ce qu’elle est, nature et spontanée. Mais aussi, Divinement hautaine. Fleurie.

Diva Rurale c’est avant tout un statut, comme on est sorcière ou fée. C’est comme ça ; ça vous tombe dessus, pas par hasard, mais tout de même on n’y peut rien !

Regard extérieur : Nicolas Martin / Inko’nito

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s