JOURNAL

 

JUILLET 2018
Juillet est beau et chaud. Juillet en drôme, Juillet en Trièves, Juillet à lyon.
Retrouver un peu du Burkina par Paul Zoungrana. Partager le plaisir du théâtre et de l’imaginaire. Rencontres d’auteurs, Simon Grangeat, Claire Rengade, Julie Rossello, Sofie Heidi Kann, Tindano … L’histoire de Johanny, de Gati Gatika, des nuits debouts, des insomnies. De belles rencontres. Des mots écrits, d’autres simplement jetés sur le papier. Canicule de ville, metro tram metro… public absent, annulation. Des attentes, des retour en arrière, des doutes, tristesse au creux de moi. Laisser glisser.  Juillet s’est faite attendre et s’en est allée. A l’année prochaine.

 


JUIN 2018

J. Pierre Dupraz_20180601_006

Photo J. Pierre Dupraz


MAI 2018AG CAUE 2018

Une Diva en Alpage, dans les alpes, comme il se doit, Une Mademoiselle Arthur en Diva du genre à Besançon, un Orphée Aux Animaux pour 130 enfants, des répétitions pour faire « La Pluie et le Beau Temps », Dieulefit, Livron… un mois de mai pour faire ce qui me plaît, tout et des fois même n’importe quoi !

 

 

 


AVRIL 2018

OUAGADOUGOU 40° sous les ventilateurs
Nous cherchons nos voix. Nous dansons nos voix. Point de certitude en terme de transmission. Humilité oblige. Comprendre les corps ici, comprendre les voix. Merci merci barka. Rien à dire, si ce n’est que j’ai hâte qu’on reprenne tout ça !


FÉVRIER 2018

Février sous le signe du stylo, de la plume, de l’ordi. Écrire, des mises en scène, des discours décalés…. bref préparer la suite. Frustration de la scène, passage obligé.
2018 commence sous le signe de la mise en espace, pour autrui. Chercher dans la poésie. Me manque de faire l’idiote. Finalement pas de diva en mars, mais en juin. Pas dans la Drôme, plus en hauteur. Reprendre ce spectacle. Ou pas. Février le plafond est bas. Envie d’une nouvelle création, faire danser un danseur comme s’il ne l’était pas. A faire, à suivre. 


JANVIER 2018

1960792_875295739202605_6990703113728833986_o

Janvier sous la couette, c’est chouette, bronchite et sinusite, rimes riches d’antibiotiques ! Bonne année à toutes, tous, quel que soit le genre. Des nouvelles pour la nouvelle année ? Bagarre Bank… sinon la diva reprend son tour de champs en mars, dans la Drôme, pour tenter un nouvel élan du 26 au 29 mars, chez le Baron de Bayanne ! A romans sur Isère. La diva aurait aimé emprunter à Djidje son regard extérieur et bienveillant et ses fossettes fou rire, mais c’est de là-haut qu’il regardera tout ça. Et nous en bas ? On fait quoi ? Mademoiselle à Lyon fin janvier, février consacré à écrire la suite. Mars en chemin de la culture, Savoie et Haute Savoie, et le Burkina dans tout ça ? Allez les poulettes !!!! on arrête de caqueter. Nouvelle structure, un livre en devenir, et hop.


DÉCEMBRE 2017

La Diva de l’Avent
24900048_1646496355372022_2749259529861780580_n

Rue Bonivard, Chambéry, 9 décembre au petit matin. Froid qui pique, poisson lune et bois d’amarante pour poésie volante. Chansons murmurées à l’oreille du barbier… Rue de la poésie on s’est peut-être rencontré ?

 


NOVEMBRE 2017

Visites décalées

Quitterie de la Bloye au musée des Beaux Arts de Chambéry
une soirée intense, 3 heures de visites plutôt loufoques et des interprétations peu communes des collections. Merci aux nombreux visiteurs et au personnel du musée toujours aussi chaleureux.


OCTOBRE 2017

Attention les feuillesIMG_20171013_181427

Imbert Imbert, Mathias et Stephen.
Une belle rencontre, un beau duo que j’ai été ravie d’entendre, de voiturer, d’accompagner ! Au plaisir que vous croisiez leur route, ça fait du bien au corps au cœur aux maux. Merci à vous.


OCTOBRE 2017

Dimanche enchantéIMG_20171009_124857

Un dimanche d’automne, à chanter, respirer, bouger, parler, chuchoter, avec des stagiaires attentifs, sympathiques et enthousiastes, et en plus, un joli cadeau, un pian’accordéon ! Merci Isabelle Abry Durand ! Je n’ai plus qu’à écrire l’histoire du p’tit piano.


JUILLET 2017

Pique-nique

« Jeudi 17 juillet, sous un soleil radieux, Mademoiselle Arthur a accueilli les saint-cassinois pour un pique-nique entre la Mairie, l’église et le cimetière… Inspirée par ces bâtiments, elle a su entraîner ce petit monde dans une chorale plus ou moins chaotique avec des reprises en canon improvisées. Elle a raconté de petites histoires coquines déclenchant de nombreux éclats de rire puis a interprété plusieurs chansons souvent reprises par l’auditoire. Notre Diva a même interpellé les promeneurs à pied ou à deux roues qui passaient en contrebas du parc de la mairie… pour le plus grand plaisir de l’assistance. Après une répétition du chœur improvisé, toute l’assemblée s’est déplacée à la séance de cinéma en plein air dans un cortège fredonnant «la Javanaise» de Serge Gainsbourg. Les participants ont pu apprécier le film «La cage dorée» qui a ravi petits et grands. Une belle soirée d’été très appréciée, même si certains s’interrogent encore sur le petit rire en coin de notre Diva chaque fois qu’elle prononçait le nom des habitants de notre commune… » St Cassin, le 17 juillet 2017


MAI 2016

Écriture et mise en scèneactu1

Nuit des Musées 2016 / Le costume savoyard revisité / Défilé cabaret dans le cloître du Musée savoisien à Chambéry
Mise en scène, écriture, conception et direction d’acteurs : Jocelyne Tournier
Musique et univers sonores : François Thollet
Mise en lumière : Jérôme Allaire
Construction : Denis Faure
Avec la participation d’Arc en Cirque et d’une dizaine de volontaires mannequins géniaux !

Sur une idée originale de Danièle Grangeat, Musée savoisien, Chambéry


2010 – 2011

Les sept pêchés capitaux de Kurt Weill

Dessin animé : Barbara Creutz Pachiaudi
Voix : Jocelyne Tournier
Piano : Florestan Boutin