Étoiles au firmament, petit bal pour fille perdue

photo © Sylvain Pagano

Chantier-spectacle
Avec François Thollet, univers sonore et musique et Philippe Chevalier, regard extérieur.

Publicités

ACTUS

JUILLET 2017

Pique-nique

« Jeudi 17 juillet, sous un soleil radieux, Melle Arthur a accueilli les saint-cassinois pour un pique-nique entre la Mairie, l’église et le cimetière… Inspirée par ces bâtiments, elle a su entraîner ce petit monde dans une chorale plus ou moins chaotique avec des reprises en canon improvisées. Elle a raconté de petites histoires coquines déclenchant de nombreux éclats de rire puis a interprété plusieurs chansons souvent reprises par l’auditoire. Notre Diva a même interpellé les promeneurs à pied ou à deux roues qui passaient en contrebas du parc de la mairie… pour le plus grand plaisir de l’assistance. Après une répétition du chœur improvisé, toute l’assemblée s’est déplacée à la séance de cinéma en plein air dans un cortège fredonnant « la Javanaise » de Serge Gainsbourg. Les participants ont pu apprécier le film « la cage dorée » qui a ravi petits et grands. Une belle soirée d’été très appréciée, même si certains s’interrogent encore sur le petit rire en coin de notre Diva chaque fois qu’elle prononçait le nom des habitants de notre commune… » ST CASSIN LE 17 JUILLET


MAI 2016

Écriture et mise en scèneactu1

Nuit des Musées 2016 / Le costume savoyard revisité / Musée savoisien Chambéry
Mise en scène écriture conception et direction d’acteurs : Jocleyne Tournier
Musique et Univers sonore : François Thollet
Mise en lumière : Jérôme Allaire
Construction : Denis Faure
Avec la participation d’Arc en Cirque et d’une dizaine de volontaires mannequins géniaux !

Sur une idée originale de Danièle Grangeat, Musée savoisien, Chambéry

Faux départ, un rdv peut en cacher un autre

Un petit cabaret ferroviaire qui roule son répertoire du rap à Carmen…

Écrit et interprété par Jocelyne Tournier (jeu et chant) et Michel Tabarand (jeu et contrebasse)
Une véritable comédie musicale, drôle et poétique, loufoque et tendre. Un spectacle tout public qui peut aussi trouver sa place dans une programmation jeune public.
Production Idéac sarl / Cie le serpent à plumes

En voir +

 

Le Lupann’Art et micro sieste poétique

Pesez vos maux, déposez vos sabots, à chacun son ordonnance. Poétique ? Érotique ! Romantique… Le show se passe à l’extérieur, le slow se joue à l’intérieur.

Cette toute nouvelle forme de thérapie délivrée par Jocelyne Tournier et son assistant comédien/musicien (selon la saison) est la MSP : la Micro Sieste Poétique qui se déroule dans une caravane médicalisée appelée le Lupann’Art.

Le Lupann’Art ou comment prendre son pied quand on est en panne de poésie

Un cabinet médical aménagé dans une caravane de modèle « rapido », ce qui nous amène à nommer cette nouvelle forme de thérapie rapide, la THERAPIDE.
Un moment de volupté et d’intériorisation, une réconciliation avec son Moi, pour les gens pressés. Après une série de tests psycho-color et barriolés, prenez place sur un des lits du Lupann’Art. Et laissez-vous bercer par la douce voix de Dulcinéma. Dix minutes de calme et de sensualité, juste ce qu’il faut pour repartir d’un bon pied. Selon la prescription, l’instant sera voluptueux, relaxant ou amusant… Peut-être même les trois à la fois.

Le Lupann’Art reçoit 4 à 5 personnes maximum par consultation.
L’assistant de Dulcinéma propose également des consultations de groupes en extérieur et est chargé de prendre les rendez-vous. Chaque consultation dure environ 12 à 15 minutes. Les patients sont invités à porter les charlottes et couvre chaussures fournis par l’équipe médicale, ceci pour des questions d’hygiène évidentes mais également dans un souci de normalisation sociale. Un spectacle à l’intérieur de l’extérieur… Tout public à préférence adulte même si des « ordonnances familles » sont proposées.

 

Mademoiselle Arthur, cabaret impertinent

Le cabaret de Mademoiselle Arthur est, plus qu’un concert, un véritable One Woman Lyrique Show caustique et parfois tendre. Prenant comme prétexte le récital classique qui tourne à la chanson coquine (il faut savoir s’adapter), la diva emmène le public dans une heure trente de franche rigolade. Toujours chic, elle connaît bien son cabaret et sait jusqu’où aller trop loin.

Entre improvisation et précision d’horloge… difficile de s’y retrouver ! En effet, il s’agit-là d’un spectacle interactif où le public est l’acteur principal de l’histoire.

Jean-Marc Toillon ou Jeanne Bleuse (en alternance selon la saison !) accompagnent notre diva. Pianistes de haut vol, ils revisitent un répertoire traditionnel éclectique et pourtant  désopilant : Boris Vian, Patachou, Jacques Offenbach, Bizet, Johnny. Rien n’est impossible. C’est unique en son genre.

Qu’elle soit sur un festival d’humour, dans une exposition, en première partie d’humoristes ou en présentation de saison, cette diva sait faire feu de tout bois et sait se moquer d’elle-même. Attention elle peut même jouer à domicile !

Fiche technique

CONTACT

 

Diva rurale, un tour de champs lyrique

Oui, de champs ! Et c’est un spectacle tracto-biographique, car dans son enfance il y avait plus de tracteurs que de voitures.

Seule en scène, elle raconte comment après une enfance à la ferme elle est devenue chanteuse lyrique, elle qui rêvait d’être fermière…
Bien entendu « vocalises et crinoline » sont au rendez-vous, mais attention, pas d’inquiétude, il ne s’agit pas d’un opéra à rallonges. Diva Rurale nous ramène plutôt sur les chemins d’un paysage connu de chacun : nos souvenirs.
Depuis la ferme de son enfance jusqu’à sa première audition, elle nous raconte un parcours de vie semé de rêves, d’embûches et de malentendus. Elle nous donne à aimer une galerie de personnages familiers, touchants ou insupportables : c’est drôle, insolent et poétique aussi !

La diva rurale est aussi un personnage qu’on invite pour présenter les saisons culturelles, les festivals, les expositions… Retrouvez-là de théâtre en comice agricole.

J Pierre Dupraz_20160916_003 J Pierre Dupraz_20160916_006 J Pierre Dupraz_20160916_030

capture#004

Fiche technique

IMG_0254

Diva rurale… vocation ou erreur de la nature ? La sensible conjugaison des deux sans doute

Un spectacle OVNI, entre théâtre-récit, humour, concert… Une manière pour cette Diva champêtre de dép(l)acer les bornes, sans complexe, mais  une vraie diva qui maîtrise son art ! Allez savoir pourquoi ce soir-là, alors qu’elle était invitée pour vous donner un récital, elle va se laisser aller à raconter sa vie, son enfance. Comment est-elle devenue chanteuse lyrique, elle qui voulait être fermière ? Un malentendu : le poulailler. Les places les moins chères à l’Opéra sont celles situées au poulailler, voilà l’erreur, elle  voulait être chanteuse de poulailler.

Cette diva est un clown sensible. Fière d’être ce qu’elle est, nature et spontanée. Mais aussi, Divinement hautaine. Fleurie. Diva Rurale c’est avant tout un statut, comme on est sorcière ou fée. C’est comme ça ; ça vous tombe dessus, pas par hasard, mais tout de même on n’y peut rien !

Regard extérieur : Nicolas Martin / Inko’nito

Ateliers Formations La voix libérée

Prochain stage les 7 et 8 octobre 2017 à Lépin le lac (salle communale) organisé en partenariat avec l’association VOCALAISE.

La voix libérée, technique et interprétation

Deux journées autour de la voix et de l’interprétation. Voix parlée ou/voix chantée.
Quand la technique se fait oublier pour laisser place à la spontanéité. Nous nous amuserons du mouvement, des sons, des mots, du texte, libre, sans forçage et en toute liberté. Une autre manière d’aborder la technique qui permet de libérer les tensions et de s’exprimer librement. Un travail à la fois précis et ludique, autour de la pleine conscience du lâcher prise.

Plusieurs points seront abordés : Posture, respiration, justesse, timbre, travail sur un texte, improvisation, voix spontanée, interprétation. La recherche se fera autour d’exercices individuels et collectifs.

Cette formation s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent mieux comprendre le fonctionnement vocal et postural, résoudre des problèmes de fatigue laryngée, corporelle ou simplement se faire plaisir : chanteurs, choristes, enseignants…

Samedi  7 octobre de 13h30 à 17h30  & Dimanche 8 octobre  de 10h à 16h

tarif : 35 euros une session ou 60 euros pour les deux sessions (tarif réduit pour les adhérents à vocalaise et les personnes ayant participé à une formation « la voix libérée » en 2017.

 LIEU : salle communale de Lépin le lac – la gare  (lac d’Aiguebelette) 73610

Contact artistique : jocelyne tournier 06 64 96 81 55 jocelynetournierdesbois@gmail.com www. jocelynetournierdesbois.com

STAGES ET FORMATIONS A LA CARTE :

JOCELYNE TOURNIER propose des formations, du teambuilding en entreprise, des séances individuelles ou collectives.
Vous êtes une entreprise, vous souhaitez travailler sur la notion de performance de groupe, de cohésion d’équipe.
Vous êtes commercial(e), femme ou homme politique, directrice(eur) d’une entreprise, enseignant(e)… vous avez un discours à préparer, vous voulez être convaincant, gérer vos émotions, votre stress…

Vous trouverez ci-dessous quelques pistes d’explorations possibles. Selon les modules un devis pourra vous être adressé.

La voix est le moyen de connecter avec ses sensations

Elle n’existe pas. La voix est le résultat d’une bonne posture, c’est un état de corps, un souffle. Elle est le surfeur sur la vague. Sans vague point de surfeur, sans souffle, point de voix. Elle doit être une musique offerte à l’autre.

NOS VOIX :

Intonation, Ponctuation, Emotion.

Une phrase écrite peut prendre différents sens selon la voix qui porte ses mots : ironique, agressif, sans conviction, joyeux…

Une grande part de notre capacité à convaincre ou à séduire passe par le timbre, l’intonation, la maitrise vocale.

Il y a autant de voix que de personnes, Notre voix nous caractérise, elle véhicule nos émotions, nos intentions ; elle témoigne de ce qu’on est, à l’instant, mais aussi de qui nous sommes, notre personnalité.

Mais la voix n’existe pas. La voix est  souffle,  vibration. La voix est le résultat d’un état de corps. D’une posture.

Connaissons-nous vraiment notre voix ? Les autres entendent-ils la même chose que ce que nous entendons sur un enregistrement.
Comment apprendre à s’écouter en distance et avec objectivité.

Nous pouvons travailler notre voix, pour donner du souffle, du rythme, de la fluidité à notre discours, pour expérimenter la puissance du silence, la variété des intonations, des accents, pour la maîtriser afin qu’elle ne se fatigue pas, ne trahisse pas nos émotions…. Travailler notre voix pour qu’elle devienne une musique , un mouvement.

La voix, le son comme chorégraphie. Le geste vocal.

Objectifs de l’intervention :

Prendre conscience de sa voix, de l’impact de sa voix dans la communication orale

Réfléchir à ce qu’est réellement notre voix. (timbre, hauteur, diction, accent…)

Réfléchir à l’impact de la voix des autres sur nous, et de notre voix sur nous-même.

Préparer son discours au-delà des mots.

Acquérir les outils pour mieux comprendre sa voix et s’en amuser. Etre capable de l’utiliser de manière cohérente par rapport à son discours.

Savoir la moduler, parler plus fort ou moins fort, moins vite, sans hésitations, sans bafouiller.

Savoir développer la puissance sans serrage laryngée, sans force ni contrainte.

Etre conscient des tensions et des moments d’apnée, nuisible au geste vocal juste.

Etre capable de gérer stress et émotions, de réagir justement face à son interlocuteur

La voix en dialogue, la voix face à un groupe. L’interactivité. La voix au téléphone

Entendre les émotions dans une voix / Trouver le registre pour y répondre

OUTILS :

Posture, conscience du schéma et de l’état corporel.

Respiration, souffle, lâcher prise et pleine présence.

Prise de conscience des tensions, de l’apnée et des mécanismes qui ferment les portes à la liberté vocale.

Exploration voix parlée/voix chantée par des exercices vocaux, partant de l’improvisation et de la spontanéité vocale.

La voix en improvisation, la voix préparée.
Le timbre, la hauteur, la chorégraphie du son, le geste vocal

Diction, interprétation.
Apprendre à s’écouter et à apprécier sa voix.

Gérer son stress, ses émotions. Au contraire, s’en amuser, les mettre en valeur.
Articulation, prononciation.

Puissance vocale.

Travail collectif et individuel.
S’amuser de sa voix, la moduler, la transformer.
Utiliser les différents registres de la voix, parlée et chantée.

Différents schémas corporels seront transmis.

Travail collectif et individuel.

Nous utiliserons des exercices empruntés à la technique vocale et enrichis de différentes pratiques, corporelles (Wutao, Buto, Qi Quong, Danse Contact, Yoga de la voix…) exercices d’agilité vocale (virelangue).

Jeux vocaux, polyphonies, la voix parlée comme un chant.

La base de la recherche partira de l’improvisation nourrie par les outils à notre disposition.

Nous pourrons être amenés à nous filmer ou à nous enregistrer. Les séances alternent « pratique individuelle et collective », «exercices techniques et exploration ludique », échange autour de nos voix, en conscience.

CONTACTS : jocelynetournierdesbois@gmail.com, devis tarifs conditions –